Posted in Accueil

L’autocensure vertueuse

Jean-Michel Jeanneney, président d’honneur du Festival du Film d’Histoire de Pessac, a ouvert cette 27e édition avec un discours édifiant sur le sens de la liberté et la place des artistes et des journalistes dans la société. Distinguant les « limites » qui étouffent la pensée des « contraintes » qui peuvent la libérer, l’historien et journaliste de France Culture s’est attardé sur les différentes figures de l’autocensure, des plus subversives au plus constructives.

Nous l’avons interrogé quelques minutes avant la diffusion, en avant première, du dernier long métrage  d’Andrzej Wajda sur la censure du régime stalinien en Pologne : afterimage

Blandine Le Page et Lilly Thomann