Monbazillac : la chauve-souris, à la rescousse du vignoble

 

Pour éviter les dégâts écologiques causés par les pesticides, des solutions alternatives existent et commencent à remplacer l’épandage de produits, parfois toxiques pour l’écosystème. La Dordogne se trouve être un bon élève par rapport à la moyenne nationale. Le domaine viticole de Monbazillac s’y met aussi. Utiliser des chauves-souris pour lutter contre les insectes nuisibles aux pieds de vigne. Son nom : le projet BAT Viti.

Un exemple : une quarantaine de vignerons du domaine de Monbazillac ont décidé d’utiliser des chauves-souris pour lutter contre les Eudemis, papillons nuisibles aux vignes. Une solution naturelle pour protéger les récoltes sans utiliser de pesticides.

 

 

Comment remplacer les produits phytosanitaires?

@EuroMAB2017