Posted in Accueil

[FIFH 2021] Le frappant « Le diable n’existe pas » du réalisateur iranien Mohammad Rasoulof

Après « Un Homme Intègre », primé lors du festival de Cannes 2017, Mohammad Rasoulof défie à nouveau la censure et l’autorité de Téhéran. Son nouveau film « Le diable n’existe pas » aborde le sujet de la peine de mort. Dans un thriller en 4 parties, le réalisateur de 49 ans nous raconte les destins tragiques de 4 hommes. Abdelmalek Benaouina a assisté à l’avant-première.